demande moi, mais pas sur que j'ai la réponse à ta question

demande moi, mais pas sur que j’ai la réponse à ta question

 

La télé réalité influence aujourd’hui notre culture, peu vont l’admettre mais c’est pourtant le cas.
Il est donc intéressant de disséquer cette télé d’un nouveau genre.

 

Un brouhaha pour couvrir absolument le silence 

 

-Vous remarquerez que les personnages de télé réalité parlent tous pour ne rien dire, quand ils essaient de suivre un raisonnement, j’ai toujours peur qu’ils fassent une attaque cérébrale ..

 Arrêtes toi deux secondes sur leur coiffure, tu remarques pas quelque chose ?
ils ont tous les mêmes tronche, à croire qu’ils sortent en batterie, dans la même usine; les gonzes sont toutes comme des berlines allemandes, suréquipés et garni de gros airbags. C’est un mauvais remake des envahisseurs ? David Vincent va devoir reprendre du service ..

avouez que le contenu de ce qui sort de leur bouche n’a rien de très transcendant. sous prétexte de divertir ils racontent de la merde, mais je suis un vieux de la vielle, on peut s’amuser tout en passant un message derrière, un programme sans contenu c’est comme ouvrir une coquille vide, c’est jolie mais y a rien a damé dedans. L’enrichissement de l’être est important si on veut créer des générations d’éveillés derrière nous.

merde encore une nouvelle saison de sucrette story ..

merde encore une nouvelle saison de sucrette story ..

 Par le divertissement, normalement on amène l’élèvement de la conscience et de la sensibilité, et cela sans avoir à faire d’effort, rappelles toi quand on était gosse, les émissions qui avaient du vocabulaire, les dessins animés qui amenés une morale subtile en double lecture.. nos dessins animés et nos séries télé naïves ont été remplacées par les désillusions despotiques des producteurs de télé réalité …

 

là maintenant dans ce genre de programmes de façon subliminale tout ce que l’on fait passer comme message c’est :  » vous êtes des merdes, devenez comme nous, regardez nous, nous sommes l’élite. ils sont tous égo centré ou du moins en jouent le rôle, pour moi ça revient au même. Ils ont une position d’exemple pour les jeunes donc pour moi, ils ont un devoir : celui d’être un exemple honorable.


Ouhouu, Regarde moi !

 

 Il n’est pas difficile de faire le lien avec le harcèlement scolaire et la télé-réalité.
Un gosse est comme une éponge, il absorbe complétement les concepts dans lesquels on le plonge.

A longueur de temps pour se donner de la visibilité, ces personnages aux mèches décolorées, passe leur temps à se critiquer (toujours dans le dos ça va sans dire) puis en finissent par arriver au « clash ». Ils se servent de cet échange social pour que les caméras se braquent sur eux. Imagine toi maintenant regarder ce genre de bullshit émission après émission, c’est pas difficile d’imaginer qu’ensuite ton cerveau se gonfle et chope les automatismes de ce genre de conneries, c’est exactement ce qui arrivent à nos pauvres victimes, yeux rivés sur la téloch et cul rivé sur le canap. Bien sur ce n’est pas la faute de la télé si la plupart des gosses deviennent intolérants et turbulent, ça restera toujours de la faute des parents et du système éducatif, mais j’estime faire du travail d’intérêt en parlant de ce genre de programme. Bien sur certains programmes sortent du lot, je parle surtout de celles où on enferme des jeunes dans des villas en papier mâchés

 

 

Au moins les Russes ont le mérite d’avoir été au bout du concept clique ici

La culture du buzz

 

Au lieu d’occuper leur temps en cherchant à développer un talent, ils préfèrent  se montrer le plus possible en  adoptant des comportements les plus indécents possibles, leur seul but : être vu a tout prix. Les endemoliens sont comme des gosses d’un age mental pas très avancé qui joueraient chacun d’un instrument en essayant de faire le plus de bordel possible avec au lieu d’apprendre a en jouer mélodieusement. Puis ils adoptent le principe de la surenchère alors imagine jusqu’où peut monter la connerie..
Ils préfèrent être vu plutôt que reconnu, cette nuance fait toute la différence !

 

télé réalité = divertissement culturel ou programme éducatif  ?

Etant un fana de jeux vidéos, je ne dois pas être de mauvaise foi, mais ne croyez pas que je vais avoir la parole tendre. Les jeux vidéos ont longtemps été stigmatisés comme étant vecteur de violences chez les jeunes, j’ai toujours été de ceux qui prétendaient le contraire, les jeux vidéos sont un exutoire, une boîte à fantasmagorie qu’on ouvre à l’occasion pour sortir de notre quotidien. Mais avec la télé réalité il y a une petite nuance, tout est dans son nom : télé-réalité.

Ils vivent des expériences sociales bien réelles basées sur des échanges du quotidien, l’entier du programme est basé sur les conversations banales de tous les jours. Bien entendu il y a l’effet de mode qui s’opèrent quand on observe la télé, les jeunes en quêtes d’identité s’identifient vite à ces personnages, il suffit de foutre le nez dans un centre-ville. Les coupe de cheveux à la con, les fringues swagg et j’en surprend même à calquer leur intonation de voix sur Nabila et consort…


pour vérifier assez vite si votre ado est atteint de l’endemolite aigu, faites attention à son vocabulaire.. les endemoliens inventent des expressions qu’on est par la suite obligé de se coltiner dans le langage courant « je suis au bout de ma vie, ou pas, la vérité et j’en passe) dont ils se servent ensuite comme botte secrète  pour faire genre ils ont de la répartie et du répondant. chose qui leur manque profondément, vu que cela s’obtient par le vécu et donc l’expérience qui en résulte. un peu comme le « c’est pas faux » de Perceval

 

Il y a donc bien une influence identitaire, tan disque le jeu vidéo à une influence culturelle. Les gosses développent les mêmes mécanismes que les personnes qu’ils prennent en exemple et là on parle de modèles d’exemplarité qui passent leur temps à s’insulter, à prendre de hauts les gens moins beaux, moins ceci moins cela .. Je n’ai pas peur d’affirmer que ce genre de programme inculque l’exclusion sociale. 

rrjd8p

TELE REALITE ET HARCELEMENT SCOLAIRE

 

 

 

 

 

Je ne suis pas le petit fils de Bernard pivot, ni jean-michel-j’ramène-ma-science-qui-tape-un-score-de-quatre-dans-question-pour-un-champion. Alors si tu repères une coquille ou des fautes, tu seras bien aimable de me les signalés, galopin.

Facebook Comments